Le Paradoxe de Fermi, en quoi ça consiste ?

La Terre, un écosystème inédit qui regorge de ressources.

L’espace, une immensité glaciale, noire et obscure, pourtant remplie de matière, de galaxies, d’étoiles et de planètes, sur des distances que nous ne pouvons même pas imaginer.

Alors une question se pose. Pourquoi ?

Pourquoi est-ce qu’on ne décèle aucun signe de vie extraterrestre dans tout l’univers ?

De récentes études montrent que si les conditions présentes sur notre planète pour accueillir la vie –  à savoir principalement l’eau et une localisation avantageuse dans la zone habitable de son Système – sont extraordinaires, elles ne sont pourtant pas exceptionnelles à l’échelle du cosmos.

Ce constat soulève une question que l’on appelle le Paradoxe de Fermi, qui tient son nom du physicien Enrico Fermi après qu’il l’eût formulé pour la première fois dans les années 50. Le principe de ce paradoxe interroge l’absence de signe de vie extraterrestre, malgré la probabilité de plus en plus élevée que la vie ait bénéficié des conditions nécessaires pour se développer ailleurs que sur Terre dans l’univers.

Notre planète est unique en son genre, me direz-vous !

Il n’en existe pas deux similaires, voilà pourquoi personne ne décèle la présence de vie extraterrestre. C’est une pensée réconfortante, je vous l’accorde… Pourtant, si cette théorie flatte notre ego, permettez-moi d’en douter. De nombreuses espèces méconnues sur Terre parviennent à se développer dans des conditions inhospitalières, avec peu ou pas d’accès à l’eau ou à la lumière, dans des environnements hostiles à la survie de l’Homme.

D’ailleurs, il est intéressant de noter que si la Terre a vu le jour il y a 4.6 milliards d’années, les premières traces de vie (microbienne) recensées sur notre planète remontent à plus de 3.5 milliards d’années, quand l’univers tel que nous le connaissons existe, lui, depuis 13.8 milliards d’années !

Qu’est-ce que ça veut dire exactement ?

Ça signifie que n’importe quelle planète formée avant la Terre, jouissant de conditions favorables à l’éclosion de la vie, aurait bénéficié de quelques milliards d’années supplémentaires pour accompagner le développement de n’importe quelle autre espèce. 

Alors où sont-ils ? Pourquoi est-ce que nos satellites ne les voient pas ? Car à l’heure actuelle, il faut bien le dire, la civilisation brille par son absence…

Eh bien, mes amis, c’est justement ce qu’on appelle le Paradoxe de Fermi.  

A chacun sa théorie sur le sujet, je vous invite donc à me donner la vôtre en commentaire. Et je m’engage à vous livrer la mienne dans un prochain article consacré au Grand Filtre 😉

Sources :

Le Paradoxe de Fermi expliqué en vidéo

Biographie d’Enrico Fermi

3 réflexions sur « Le Paradoxe de Fermi, en quoi ça consiste ? »

  1. Très instructif!

    J'aime

  2. Tu viens de me convaincre sur la vie extra terrestre !!!! 😂

    Non mais jolie paradoxe ! Pas assez divulguer au monde.

    Fait un truc sur la zone 51 !!! Les américains emprisonne déjà des extra terrestre

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close